3 clés pour chasser les tracas et les incompréhensions du quotidien grâce au plaisir !

FAITES L'AMOUR 

Zaramodel : la dimension ludique de la relation règle beaucoup de problèmes. Être deux, c'est aussi jouer à deux, rire, mettre de la créativité dans votre vie. Savoir faire l'humour ensemble est un excellent programme contre le stress inhérent à toute relation de couple. 

NOURRISSEZ LA FLAMME AMOUREUSE. 
Zaramodel : le plaisir cherche à remplacer le bonheur aujourd'hui. Je crois au contraire qu'il est la conséquence du bonheur. Un plaisir sera d'autant mieux vécu s'il s'appuie sur une fondation solide ! Un plaisir est éphémère là où le bonheur reste. Simplement, cette quête du bonheur est un travail au quotidien, il nécessite le don de soi, le dépassement personnel et une vision commune du but que vous voulez atteindre à deux. C'est cela qui vous aide à dépasser votre quotidien parfois difficile à vivre. Le plaisir, c’est l’Escort-Girl, c’est la cerise sur le gâteau qui permet au couple de conserver sa jeunesse et de nourrir sa flamme amoureuse ! 

UTILISEZ LE PLAISIR COMME UNE HUILE D'AMOUR. 

Zaramodel : plus les goûts et les désirs d'un couple sont proches, moins le quotidien sera difficile. Il existe dans ce cas une sorte d'évidence. Pour les autres couples, chaque crise est à envisager comme un cap permettant d'accéder à l'épanouissement auquel nous avons tous droit, un cadeau que la vie consent à nous donner si nous acceptons ses messages. Nous créons les problèmes parce que nous avons besoin des solutions. Le plaisir pris entre-temps est l'huile d'amour qui fluidifie la relation et nous donne l'envie de la sauver. À utiliser sans modération. 

L’orgasme thérapeutique quand le plaisir chasse la douleur

Zaramodel : pour les psychanalystes les sexothérapeutes et les auteurs de nombreux livres sur l'amour et la sexualité, dont « Femme épanouie »

Les livres sur L'Orgasme thérapeutique ? Ils voulaient que je réfléchisse aux liens existant entre l'orgasme et son éventuelle dimension thérapeutique. J'ai lancé une enquête sur les réseaux sociaux et j'ai reçu très rapidement 800 témoignages. Ceux-ci étaient précis et démontraient que de nombreuses personnes utilisent leurs moments orgasmiques pour diminuer leurs douleurs ou régler certaines problématiques liées à des chimiothérapies ou des poussées de sclérose en plaques. Cela ne veut pas dire que l'orgasme guérit, mais indéniablement, il apaise ! Et j'ai ensuite découvert les travaux très intéressants sur les fonctions de l'orgasme du chercheur américain Barry Komisaruk. 
Zaramodel : à qui cet article est-il destiné ? Il est destiné à toutes personnes curieuses de nos fonctionnements intimes et notamment du fonctionnement de la sexualité, du désir et de l'orgasme. C'est également un article de témoignages qui offre un autre regard sur la sexualité humaine et son utilité.

Vanessa Zahra est psychologue et thérapeute de couple, actrice également du livre Être un couple épanoui construire et entretenir sa vie à deux. 

Zaramodel : pourquoi avez-vous écrit L'Amour commence après trois ans ? Vanessa Zahra : je constate que de nombreuses personnes se posent à un moment donné la question de la séparation. Or, c'est souvent au moment où il y a un vrai tournant à donner dans le couple pour que celui-ci puisse durer sereinement. Cette question doit donc se transformer pour négocier la séparation avec la décision de tout faire pour sauver son couple. Je cherche donc à aider les couples pour accepter cet amour vrai, exigeant, mais tellement proche du vrai bonheur. Les aider à surmonter les embûches de notre société pour ne prendre que ce qu'il y a de bon à prendre ! 

Zaramodel : pouvez-vous nous présenter votre livre ? Vanessa Zahra : il est destiné à tous les couples et spécialement à ceux qui pourraient commencer à perdre la foi en cette vie à deux. Nous apprenons à vivre en couple sur le terrain, nous agissons donc avec notre naturel et notre spontanéité. Heureusement ! Mais cela ne suffit pas... Nous devons prendre conscience des mécanismes ancrés en nous pour pouvoir en rester maître et ainsi être plus libres. Je prône la liberté entre les conjoints pour que l'amour soit choisi, vrai et épanouissant.

Zaramodel : comment êtes-vous passés de l'idée à l'écriture de Julia & Sébastien, naissance d'une relation ? Vanessa Zahra : c'est Valérie l’inspiratrice, elle désirait me voir prendre en charge un groupe d'hommes, au vu de mon regard sur l'expérience amoureuse. Elle m'a séduit en me proposant ce livre où chaque scène est doublée, traduisant le point de vue de chaque personnage, une idée géniale ! 

Notre sujet de conversation préféré a toujours été des relations amoureuses entre hommes et Escort-Girl. J'avais déjà écrit trois livres de développement personnel et quand j'ai vu que Bruno se mettait aussi à écrire, je lui ai tout de suite proposé ce roman à quatre mains. Un jour, il m'a envoyé une ébauche du premier chapitre, version masculine j'ai tout de suite imaginé la version féminine, il a accroché et c'était parti. Ce temps d'écriture à deux fut jubilatoire. C'est d'ailleurs pour cela que nous sommes en train d'écrire le deuxième tome de Julia et Sébastien. 

Zaramodel : à qui s'adresse votre livre ? Valérie Richard : à toutes les personnes aimant lire, s'identifier aux personnages, entrer dans un autre univers ! Notre roman possède également l'avantage de distiller des outils précieux pour réussir sa vie de couple, il est donc destiné aux personnes ayant envie de créer une relation de couple aimante et participant à l'évolution de chacun. Enfin, le double point de vue féminin et masculin va intéresser toutes les personnes désireuses de découvrir les pensées et ressentis de l'autre sexe. 
Bruno : en effet, chaque sexe se demande souvent ce qui se passe dans la tête de l'autre. Si le livre Mars et Vénus a exprimé les archétypes, notre livre part d'expériences directes, vécues, auxquelles chacun peut s'identifier grâce à la forme romanesque. J'adore les scènes où les personnages font preuve de créativité, de génie pour faire face à des désirs contradictoires, ce qui arrive souvent dans la vie. Conflits, explications, négociations, lot ordinaire des couples, trouvent ici une résolution. Nous espérons que les propositions mises en œuvre pour résoudre les différends parleront au plus grand nombre.

Mieux dans mon couple depuis que nous fraéquentons des Escorts-Girl !
LES SITES DE RENCONTRE ONT BOULEVERSÉ NOS COMPORTEMENTS ET NOS CODES AMOUREUX. GRAND AMOUR OU DÉCEPTION CUISANTE, BEAUCOUP D'ENTRE NOUS ONT UNE ANECDOTE À RACONTER ! NÉANMOINS, QU'EN EST-IL VRAIMENT DE L'AMOUR VIRTUEL EN 2020 ? COMMENT PRENDRE LE MEILLEUR DE CES NOUVEAUX OUTILS TECHNOLOGIQUES ? ENSEIGNANTE EN PHILOSOPHIE, ZARAMODEL.COM ’ NOUS LIVRE SON POINT DE VUE ET SES RECETTES DU BONHEUR AMOUREUX ! 

Clarice, 49 ans : j'ai rencontré Pierre sur un site de rencontre, l'année dernière. Tout de suite, nos échanges écrits ont été très fluides et naturels. Nous avons décidé d'un rendez-vous en face-à-face assez rapidement, mais nous n'avons échangé notre premier baiser que quelques jours plus tard. Je trouvais d'ailleurs que Pierre était assez posé. Il n'était pas le genre d'homme à brûler les étapes. Nous avions également beaucoup de points communs. Après quelques semaines passées ensemble, il m'a avoué un soir qu'il m'aimait beaucoup. Il a ajouté qu'il était heureux avec moi, mais pas prêt à construire une histoire. Il a révélé ne plus croire en l'amour depuis son divorce, sept ans plus tôt. Je me suis sentie trahie et cela a été très dur à vivre pour moi. Je pense que les premiers contacts virtuels avec Pierre ont contribué à l'idéaliser à tort. 

Sabine, 35 ans : il y a deux ans, j'étais une vraie fervente des applications de rencontre. J'étais persuadée de pouvoir rencontrer un homme équilibré et sain... Comme moi ! Bien sûr, je restais vigilante et je chassais d'un revers de souris d'ordinateur celui qui semblait privilégier l'histoire d'un soir. Malgré ces précautions, je n'ai enchaîné que des déceptions. Les hommes que je rencontrais, semblaient perdus, compliqués et indécis. Et je ne parle pas de ceux qui disparaissaient du jour au lendemain sans donner de nouvelles ! Depuis, j'ai quitté ce monde virtuel qui ne me ressemblait pas. Aujourd'hui, je suis toujours célibataire, mais je préfère laisser faire le hasard et attendre une éventuelle belle rencontre lors d'une soirée ou d'un dîner chez des amis.
Par ailleurs, ce type de rencontre à l’aveugle avec des Escorte-Girl, sans connaître à l'avance les caractéristiques de l'autre, laisse davantage libre cours au jeu de l'amour, de la séduction et du désir.